Le poids des croyances en période d’incertitude

Photo de Skyler Ewing provenant de Pexels

En période de grande incertitude, on a tendance à faire appel à nos mécanismes archaïques, qui ont pour fonction d’assurer notre survie. Nos certitudes, les généralisations que l’on aura faites dans le passé nous permettront d’analyser rapidement le contexte pour prendre nos décisions.

Photo de cottonbro provenant de Pexels

En situation d’incertitude, on va donc avoir tendance à nous appuyer sur nos croyances pour interpréter les situations qui se présentent à nous.

Rappel à propos des croyances

Nos croyances peuvent par exemple concerner :
 Ce que l’on tient pour vrai ou faux
 Ce dont on pense que l’on est capable ou pas
 Ce que l’on pense mériter ou pas
 Ce que l’on considère comme étant bien ou mal
 Ce que l’on pense que les autres attendent de nous
 …

On va d’ailleurs avoir des certitudes à propos de notre capacité à faire face à ce que la vie mettra sur notre chemin, et donc être plus ou moins tolérants à l’incertitude, et par conséquent prendre nos décisions en fonction de ce que l’on croit à ce propos.

Donc, sur la base de notre interprétation de la situation, on va ressentir une émotion, puis on va opter pour un comportement que l’on va adopter, et décider des objectifs que l’on va se fixer pour la suite de l’aventure. Par conséquent, les objectifs de vie que l’on va se fixer dépendent beaucoup de nos croyances personnelles.

Photo de Vlad Chețan provenant de Pexels

Donner du sens à notre vécu

Le plus naturellement du monde, notre cerveau nous poussera à donner du sens à ce que nous vivons en empruntant des cheminements de pensée qui nous permettent de réagir rapidement pour assurer notre survie.

Donc il se servira des chemins déjà tracés, souvent empruntés et bien entretenus que sont nos croyances à propos de nous, des autres, du monde. Il utilisera nos certitudes, celles qui ont depuis toujours donné du sens à notre réalité et qui colorent notre vision d’une situation, pour nous procurer un sentiment de stabilité et de cohérence intérieure.

Photo de James Wheeler provenant de Pexels

Et en période d’incertitude, c’est bien pratique pour notre cerveau qui – pour le coup – se sent sécurisé par des certitudes, sans avoir besoin de revisiter en permanence ses bases pour assurer notre survie.

Un élargissement ou un rétrécissement de notre champ des possibles

Cependant, en fonction du contexte dans lequel on se trouve : certaines croyances sont utiles, d’autres limitantes, dans la mesure où elles vont délimiter une zone à l’intérieur de laquelle on s’autorise à faire, à ressentir, à essayer, à évoluer.

En d’autres termes : nos croyances délimitent notre champ des possibles et notre zone de sécurité intérieure à un instant t.

Photo de Ian Beckley provenant de Pexels

Elles ont ceci de puissant qu’elles sont toujours avec nous, à chaque instant et partout où l’on va. Et c’est une bonne chose pour tout ce qui concerne notre survie ! Néanmoins, à notre époque, on ne fait pas que survivre (du moins en France), on voudrait également vivre, nous épanouir, nous développer

De plus, on évolue dans un monde dans lequel la complexité est telle que ce mécanisme primitif qui permettait à nos lointains ancêtres de réagir vite à un danger grâce à la généralisation, n’est plus adapté : on a aujourd’hui beaucoup plus de paramètres à prendre en considération pour mener notre vie.

Or, quand on est en mode pilote automatique, nos croyances sont aux commandes sans que l’on ne s’en aperçoive.

Photo de Nafis Abman provenant de Pexels

D’où l’intérêt d’un arrêt sur image de temps en temps, pour nous interroger à propos de nos croyances, et de questionner leur pertinence ici et maintenant.

Car on a la possibilité de les changer, de les assouplir et de les modeler de façon à ce qu’elles nous ouvrent un champ des possibles plus vaste, en fonction du contexte dans lequel nous nous trouvons.

🚀 Pour aller plus loin et passer à l’action, participez à l’atelier de rentrée sur ce sujet !

Un avis sur « Le poids des croyances en période d’incertitude »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :