Quelques questions pour reprendre le pouvoir sur notre vie

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

La situation inédite que nous vivons constitue une rupture d’équilibre à presque tous les niveaux de notre environnement. Ce manque de repères, ajouté à l’intensité et la variété des émotions individuelles et collectives, nous plonge dans une incertitude particulièrement intense et inconfortable. Rassurez-vous, il existe des moyens pour reprendre le contrôle de certains aspects de nos vies.

Alors, comment faire pour sortir de la paralysie qui nous envahit lorsque l’on a peur de l’avenir et reprendre le pouvoir sur notre vie ?

Car, que nous ayons peur ou pas, les événements surgiront. Par conséquent, au lieu de lutter à contre-courant au risque de nous épuiser, autant surfer sur la vague afin de gagner en confort et de reprendre possession de notre chemin de vie 😃.

L’un des moyens de reprendre le pouvoir est d’élargir la focale et de nous demander :

Que voulons-nous tirer de cette crise ? Quel rôle voulons-nous jouer dans l’histoire de notre vie ?
Que voulons-nous apporter au monde ? À quoi de plus grand voulons-nous contribuer ?

Cela nous donnera un cap et un moteur pour passer à l’action. Cela détournera notre attention de l’objet de notre peur pour la diriger vers un objet de désir, un objectif qui nous motive. Ainsi la peur pourra-t-elle laisser place à l’enthousiasme, l’espoir, la motivation.

Considérant ce cap, rétrécir cette fois la focale :

Qu’est-ce qui est sous notre contrôle et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

Commencer par focaliser sur les éléments qui dépendent de nous nous libèrera d’un poids qui ne nous appartient pas, afin de concentrer notre énergie sur ce qui est en notre pouvoir.

Pour conclure, allons-y par petits pas, un pied devant l’autre, à un rythme qui nous est propre, pour nous rapprocher à chaque fois un peu plus de notre idéal. Célébrons chaque avancée, restons indulgents avec nous-mêmes et autorisons-nous à revoir notre itinéraire si nécessaire…

Bon voyage !

Soignons notre dialogue intérieur

Je vous invite cette semaine à porter votre attention sur le dialogue que vous entretenez avec vous-même :

Vous faites-vous plutôt des reproches ou vous demandez-vous ce qu’il vous a manqué pour réussir ?

En effet, comme nous le dit F. Kourilsky dans cette citation, en mettant en évidence ce qu’il vous a manqué dans une situation, vous vous donnerez les moyens de vous améliorer, alors qu’en vous faisant uniquement des reproches, vous vous priverez de vos ressources et de votre capacité à agir comme vous le souhaiteriez.

Par exemple : il est plus efficace de se demander comment être plus aimable que de se reprocher d’avoir été désagréable 😉

Au fil des jours, vous prendrez l’habitude de vous poser des questions qui vous permettent d’avancer, comme si vous aviez un coach intérieur 😊

Prendre un instant pour noter ce dialogue intérieur permet également de se rendre compte de la façon dont on se traite et nous évite de ressasser des reproches qui ne sont pas toujours constructifs.

Prenons les rênes de notre vie !

Cette citation de William Bridges nous invite à prendre un instant pour clarifier ce qui est important pour nous ici et maintenant, et ce vers quoi nous voulons tendre, afin d’être véritablement acteur de l’élaboration des fondations notre prochaine étape de vie.

Soyons les architectes de notre vie, prenons le temps de poser les bases d’une existence qui nous ressemble 🙂